mardi 19 octobre, 2021

Un record de diplômées pour la Rive-Sud

Trois jeunes femmes recevront leurs diplômes le 26 juin au Centre Scolaire de la Rive-Sud

 

Pour la plupart des écoles, la phrase "Nous avons trois granduantes!" ne mériterait pas exactment beaucoup d'excitation. Cependant, pour le Centre-Scolaire de la Rive-Sud, qui contient environ 210 élèves de la pré-maternelle à la douxième année, c'est un nouveau record et un signe que, peu à peu, la petite école grandit.

 

         Rebekah Strang, Michelle Verrault et Jamie Merry sont toutes les trois à la Rive-Sud depuis un bon nombre d'années, avec un grand nombre d'enseignants et de directeurs. Pendant leur temps ici, elles ont toutes les trois contribuées à l'école en participant aux activités, au Conseil Étudiant et aux équipes sportives à de différents points. Il est vrai que de nombreux élèves quittent la Rive-Sud pour aller à des écoles anglophones de la région, principalement pour des raisons académiques, comme ceux qui prennent le Baccalauréat International ("International Baccalaureate" ou "IB" en anglais) à Parkview, ou encore pour des raisons sociales.

 

         Il est quand même encourageant de voir qu'il est possible d'avoir des ambitions académiques et rester à la Rive-Sud en même temps. Cela est sans doute un bon signe pour le futur de l'école. Après tout, selon une recherche par la NSSBA, les élèves des écoles francophones dans les maritimes ont généralement des notes plus hautes en mathématiques et en sciences que les élèves des écoles anglophones.

 

         Somme toute, les trois filles qui finissent la douxième année au CSRS cette année ne constituent peut-être pas un grand nombre comparé aux autres écoles, mais leur enthousiasme est quand même encourageant pour d'autres qui désirent finir le secondaire ici. À mesure que d'autres choisissent cette petite école dans les bois, les programmes et les options s'y ajouteront sans doute aussi, permettant aux étudiants du futur de faire tout les choix qu'Ils le peuvent dans des écoles anglaises, y inclu au moins un autre: celui d'apprendre également à vivre en français.